DUO RAVELLO
Récital de flûte et piano
par Elodie Lambert et Valère Burnon

     26 avril 2020 à 11h
         

Maison de la Poésie

rue Fumal, 28     5000 Namur

Tarif: 10 euros / Art 27: 1,25 euros

PROGRAMME:            Sonate op. 94 de Prokofiev

                                 Introduction et variations de Schubert
                                 Fantaisie op.79 de Fauré

Le Duo Ravello a vu le jour dès 2017 au Conservatoire Royal de Liège où se sont rencontrés Elodie Lambert et Valère Burnon. Passionnés de musique de chambre, les deux complices ne tardent pas à former un duo dont le répertoire se veut éclectique et rassemble des œuvres de tous horizons, la formation alternant avec le répertoire solo de chaque instrument. Les deux musiciens ont remporté via le Duo Ravello la médaille d'argent au Concours de l'UGDA de Luxembourg en novembre 2017 dans la section musique de chambre et se sont notamment produits à la Salle philharmonique de Liège, au festival Voyages d’été 2018 de l’U3A à Liège et également au festival du Royal Juillet Musical de Saint Hubert.


Elodie Lambert est une flûtiste belge de 24 ans d’origine gembloutoise. Après avoir suivi un parcours instrumental de 10 ans à l’académie d’Eghezée auprès de Laurence Dellisse, elle intègre l'IMEP à l'âge de 17 ans dans la classe de Denis-pierre Gustin. Elle rentre ensuite dans la classe de Toon Fret en 2014 au Conservatoire Royal de Liège où elle obtient son master didactique avec grande distinction. Dotée d'un jeu sensible et théâtral, cette jeune virtuose a remporté différents prix : premier prix au concours Classics Belfius et médaille de l'Union des Compositeurs Belges UCB en 2012, médaille d'argent en 2013 puis médaille d’or en 2018 au concours européen pour jeunes solistes de l'Union Grand-Duc Adolphe au Luxembourg. De plus, Elodie Lambert est demi-finaliste du concours Classic Academy 2016-2017. Elle s'est également déjà produite en soliste avec l'orchestre symphonique du Conservatoire Royal de Liège sous la direction de Patrick Baton. Elle a aussi eu l'opportunité de jouer au sein de l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège sous la direction de Christian Arming ainsi qu'en Suisse avec Jan Dobrzelewski. Cette talentueuse flûtiste se produit dans de nombreux projets en Belgique et à l'étranger. Notamment à l'Opéra Royal de Liège en 2016 dans 'Milo et Maya' de Franceschini sous la direction d'Antoine Glatard, en Suisse ainsi qu'en France et au Pays-Bas. Elle a également travaillé avec des maîtres renommés tels qu'Emily Beynon, Aldo Baerten, Jean Prevot, Vincent Cortvrint et Gaby Pas-Van Riet. Ses goûts musicaux sont assez éclectiques, allant du baroque au contemporain, avec une légère préférence pour les compositeurs romantiques et néoclassiques. Par ailleurs, elle enseigne la flûte traversière dans différentes écoles de musique et la musique de chambre au Conservatoire Royal de Liège dans la classe de Jean-Gabriel Raelet. Elle a également fondé avec Hervé Closset l'ASBL Classiquons-nous, un organisme ayant pour but de promouvoir la musique classique sous toutes ses formes et de la rendre accessible pour tous. Ils ont récemment créé le spectacle théâtro-musical ‘Suivez-le fil’.   


Valère Burnon a 20 ans et est originaire de Marche-en-Famenne. Il vient de finir son cycle de bachelier au Conservatoire Royal de Liège où il a pu étudier auprès de Marie-Paule Cornia, Jean Schils, François Thiry et Étienne Rappe. Il intègre dès lors depuis cette année la Hochschule für Musik und Tanz de Cologne avec comme professeur Florence Millet. Valère a commencé la musique avec le violon dès 6 ans et c’est à 7 ans qu’il commence le piano auprès d’Émilie Chenoy. Cette dernière le mettra rapidement en contact avec Marie-Paule Cornia qui le suivra plus particulièrement dans le cadre du Conservatoire de Huy puis du Conservatoire Royal de Liège. Ayant terminé son cycle de violon en académie auprès de Valérie Cantella au Conservatoire de Ciney, Valère intègre en tant que violoniste divers orchestres amateurs, comme l’Orchestre Terra Nova à Namur, sous la direction d’Étienne Rappe, ou l’Orchestre Symphonique des Étudiants de Louvain-laNeuve (OSEL), sous la baguette de Philippe Gérard, avec lequel il a pu partir notamment en tournée en Italie en 2017. Valère s’est présenté à plusieurs concours de piano de renommée en Belgique et, plus récemment, à l’étranger : en avril 2012 , il reçut le second prix au concours « Cavatine » de Namur ainsi que le second prix ex-aequo au Concours de Piano de Liège (en catégorie B) ; en 2013, le premier prix au concours « Breughel » à Bruxelles ainsi que le second prix au Concours « Classissimo » à Bruxelles ; en 2014, le premier prix au Concours « Andrée Charlier » à Charleroi ; en 2015, le premier prix au Concours de Visé, permettant ainsi au Conservatoire de Huy de remporter un piano droit de travail, ainsi que le troisième prix ex-aequo concours international à Brest en catégorie Chopin ; en 2016, le premier prix au Concours de Piano de Liège 2016 (en catégorie C) ; en 2017, le troisième prix au Concours International « Merci, Maestro ! » de Bruxelles; et en 2018, le deuxième prix au Concours International « Triomphe de l’Art » de Bruxelles. En juin 2018, il est finaliste du concours interconservatoires belges francophones « Classic Academy » à Liège et se produit à cette occasion avec le prestigieux Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL), ce dernier lui attribuant le second prix de la compétition. Outre les concours, Valère a également participé à de nombreuses masterclasses avec des pianistes renommés tels que Victor Chestopal, Jean-Bernard Pommier, Florence Millet, Yury Martynov, Stephen Kovacevich ou encore Nikolai Lugansky.